Boris Christov

Boris Christov

Boris Christov est né le 14 août 1945 en Bulgarie. En 1970, il obtient son diplôme d’études supérieures en langue et lettres bulgares. Son premier recueil de poèmes, Trompette vespérale, paraît en 1978, suivi d’un deuxième, Profession de foi(1982). Par la suite, Boris Christov se consacre à l’écriture en prose, publiant un roman intitulé Le Père de l’œuf (1988) et trois nouvelles (1990), «Le Chien aveugle», «La Vallée des chaussures» et «Taches de mort». Cette dernière œuvre est également incluse dans le recueil Les Ailes du messager (1991), à côté d’un ensemble de tercets «Mots et dessins» illustré par Yana Léviéva. Dans les années 90, B. Christov rédige plusieurs anthologies du folklore et de la littérature bulgares. Sa recherche de nouveaux modes d’expression le mène à associer la poésie sous forme de tercets, la musique et les arts graphiques. Le lecteur pourra en voir la réalisation dans les derniers recueils du poète, tous parus en CD et en édition bilingue bulgare-anglais («Mots et dessins», illustré par Milko Bojkov «Des Mots, de l’argile et des dessins», illustré par Zahari Kaménov «Un Livre de pierre», avec des photographies de l’auteur).

Imprimer