Ekaterina Iossifova

Ekaterina Iossifova

Ekaterina Iossifova est née le 4 juin 1941 à Kustendil, au sud de Sofia. Après des études de lettres russes et bulgares à l’Université de Sofia. elle a travaillé comme enseignante, journaliste, dramaturge.

Elle a publié une douzaine de recueils poétiques (Voyage bref, 1969; Le vent vient la nuit, 1972; Dédicace, 1979; Une Maison dans les champs; 1983; Noms; 1987; Soupçons, 1993; Attitude inutile, 1993; Un peu de poèmes, 1998 et autres), dont le dernier, En haut en bas, vient de sortir aux Editions Fakel.

Son recueil Rien de nouveau a également été édité en Macédoine ; de nombreux cycles de ses poèmes ont été traduits et inclus dans des anthologies et différentes publications en Allemagne, Autriche, Grande-Bretagne, Grèce, Inde, Italie, Russie, Hongrie, Etats-Unis, etc. Ekaterina Iossifova a aussi traduit en bulgare des poètes macédoniens, russes, serbes, hongrois.

De nombreux prix ont distingué son œuvre en Bulgarie.

Imprimer