Roumiana Stantchéva

Roumiana Stantchéva

Après avoir fait des études secondaires au lycée français de Tunis, puis dans un lycée bilingue de Sofia, et des études supérieures en langue et littérature françaises à l’Université de Sofia, Roumiana Stantcheva a travaillé comme traductrice et interprète, notamment à l’Agence Sofia-Presse, où elle a passé quinze ans comme traductrice, puis comme responsable de l’édition française de l’hebdomadaire Nouvelles de Sofia.

Depuis 1995, elle exerce en indépendante la profession d’interprète et de traductrice littéraire. Elle a traduit en français de nombreux récits, essais, scénarios, pièces de théâtre d’auteurs classiques et contemporains bulgares, parus chez différents éditeurs: Icônes et monastères bulgares, La Verticale culturelle, L’Architecture bulgare à l’époque du Réveil national, La Bulgarie – patrimoine naturel, La Rose des Balkans,Janvier de Raditchkov aux Editions théâtrales/Maison Antoine Vitez (France), etc., ainsi que des œuvres de poètes bulgares contemporains (Ivan Siméonov, Ekaterina Yossifova, Nicolas Levkov).

En bulgare, elle a traduit, entre autres, des œuvres de Henri Troyat, Simone de Beauvoir, Le Dictionnaire du théâtre de Patrice Pavis, etc.

Imprimer