Extraits sélectionnés (résumé)

18%gris, roman de Zahary Karabashliev, édition CIELA, 2008

Fiche de lecture

Gris 18% est le premier roman de Zahary Karabashliev, écrivain bulgare installé aux États-Unis depuis onze ans. Dès sa parution en juin 2008, il est présenté dans différentes grandes villes de Bulgarie et connaît un succès immédiat auprès du public.

C'est, sur le plan de l'intrigue, l'histoire d'un homme qui voit sa vie basculer en une nuit : un soir, Zak, la trentaine, ancien photographe employé dans une compagnie pharmaceutique californienne, franchit la frontière mexicaine pour noyer son chagrin dans l'alcool et le sexe, neuf nuits après que Stella, la femme de sa vie, l'a quitté. À la fin de cette nuit passée à Tijuana, il est témoin d'une scène sanglante et intervient pour sauver une vie en risquant la sienne. Par miracle il s'en tire vivant et revient en Californie avant l'aube avec la fourgonnette de ses agresseurs.

Tout se complique lorsque Zak découvre dans la fourgonnette un sac de marijuana toute fraîche. Il doit alors choisir : ou bien le jeter, oublier ce qui s'est passé et aller au travail ou bien utiliser cette proie qui vient de lui tomber dans les mains pour se faire un capital et changer de vie. C'est la deuxième voie qu'il choisit, tournant le dos au «rêve américain». Il n'a jamais vendu de drogue et n'a aucune idée de la manière dont il peut le faire. Il se tourne vers Dany, un ami du temps où Il était étudiant, artiste raté et petit dealer. Après un premier refus, Dany accepte de le mettre en contact avec le Chef qui pourrait acheter le sac de marijuana.... Le seul problème, c'est qu'il se trouve à Brooklyin, New-York, à environ 5000 kilomètres de la Californie.

C'est alors pour Zak le début d'un périple insensé qui va le mener à la Côte Est, dans la voiture de Stella, avec le sac de marijuana dans le coffre et un vieil appareil photo Nikon acheté d'occasion. Double voyage parallèle, en avant dans l'espace, ici et maintenant, en arrière dans le temps, là-bas et avant, où deux réalités s'entremêlent : d'un côté l'histoire de son amour pour Stella et de leur relation, depuis le début dans la Bulgarie de la fin des années 1980, juste après la chute du régime totalitaire, avec, en toile de fond la dure transition à l'économie de marché et à la démocratie, jusqu'à leur vie reconstruite aux États-Unis ; de l'autre, écrite sur un rythme haletant, au présent, la série de mésaventures périlleuses auxquelles est confronté Zak dans la province profonde américaine, et dont il doit se tirer s'il veut continuer.

Au terme de ce périple durant lequel le narrateur-héros traverse le continent américain, il arrive à sa destination finale, New-York où l'attendent des épreuves encore plus grandes : il se retrouvera face à face avec le personnage mystérieux qu'est le Chef, apprendra l'histoire du sac de marijuana et devra accepter la terrible vérité sur la disparition de Stella au moment où sa carrière d'artiste peintre reconnue sur le plan international commençait.

Ce roman au rythme haletant, qui mêle scènes d'actions, constats amers sur la société de consommation dans laquelle nous vivons, amour, rétrospection sur les années les plus difficiles de la transition bulgare, qui nous fait voyager en Bulgarie, aux États-Unis et même à Paris, porte un regard neuf sur la vie actuelle aux États-Unis, regard positif, tourné vers l'avant, regard d'un étranger qui enregistre et constate sans juger. La fin, inéluctable et pourtant inattendue, fait revenir le lecteur au point de départ et lui donne envie de recommencer sa lecture à la lumière de ce qu'il sait.

L'intérêt de a construction réside dans le fait qu'il mêle trois types de narrations, délimitées typographiquement entre elles : le présent américain et le voyage d'une côte à l'autre ; le retour sur le passé, depuis la rencontre avec Stella jusqu'au moment présent ; de courts dialogues entre le narrateur et Stella.

Nul doute que ce roman, par son caractère universel et cosmopolite, sa construction intéressante, le rythme prenant de son écriture, saura trouver et captiver un public en France, voire, en Europe et aux États-Unis.


Marie Vrinat-Nikolov

Imprimer